Accueil du site > Diocèse > Rencontres > Rencontre avec les Soeurs de Sainte-Croix du Puy

Rencontre avec les Soeurs de Sainte-Croix du Puy

dimanche 4 janvier 2004

Actuellement, qu’est-ce qui vous aide à vivre votre vocation ?
Monique-André : C’est le Christ ! J’ai toujours en moi cette phrase du Père Duval : " Seigneur, mon ami, Tu m’as pris par la main, j’irai avec Toi, sans effroi, jusqu’au bout du chemin…" Ce qui m’aide, c’est la communauté, les amis, les personnes sur lesquelles je peux compter.

Marie-Dominique : L’appel est toujours là, actuel, pour le monde et pour l’Eglise, il est constant. Nous en avons tous besoin, et l’Eglise a besoin de nous.
Je suis émerveillée par la fidélité du Seigneur à mon égard et pour sa patience. Aucune vie n’est facile, aucune vocation ne l’est non plus, il faut persévérer dans son choix. Quand je reviens de ma famille, je me dis chaque fois que je suis vraiment très heureuse dans ma vie de religieuse !
Ce qui m’aide, c’est la fidélité dans la congrégation, et aussi la fidélité des gens qui m’entourent. C’est aussi la prière personnelle et communautaire qui m’enracine dans la confiance : " Avance au large… n’aie pas peur !"
Le Christ m’accompagne au quotidien pour la mission qui m’est confiée.

Denise : Le Christ m’a appelée à sa suite ; sa fidélité à mon égard me donne de continuer à avancer. Au fil des années je découvre davantage l’Amour du Père pour moi et pour tout être ; même si ma vie de Foi est difficile, obscure parfois.
La fidélité des sœurs aînées ainsi que celle vécue par des couples sont aussi une force, un encouragement. Je crois que nous avons besoin les uns des autres pour avancer sur notre propre chemin.
Nous avons la chance de vivre en communauté ; la vie fraternelle, la prière sont un soutien pour chacune. J’espère aussi que ma nouvelle paroisse me sera une aide pour vivre dans la fidélité la mission que le Seigneur me confie aujourd’hui.

Marguerite : Il y a plusieurs choses qui sont importantes pour moi. Tout d’abord, bien sûr, c’est le Christ, c’est Lui qui m’a appelée.
Mais ce qui m’aide énormément, c’est d’une part ma famille "humaine", d’autre part la congrégation.
Ma famille tient une grande place dans ma vie, particulièrement ma petite sœur. Elle était religieuse comme moi et est décédée il y a quelques années. Pourtant, elle est toujours présente, toujours là avec moi. Je ne l’ai jamais priée en vain ! Mes autres frères et sœurs m’aident beaucoup également.
Par rapport à ma communauté, au fil des années j’ai découvert plein de choses… je me sens responsable au niveau congrégation.

Marinette : Ce que je fais avec d’autres à la paroisse me fait vivre, parce qu’ensemble, avec des adultes hommes et femmes, on essaye de prendre et d’assurer notre place dans l’Eglise. Des relations d’amitié se créent et se vivent. On s’investit pour des célébrations plus vivantes, porteuses de sens, dynamiques. Je me sens bien dans cette liturgie, j’ai besoin de vivre ma Foi avec d’autres, j’ai besoin d’une communauté paroissiale.
La communauté est aussi une aide : tout ce que je peux vivre de relations au quotidien, d’échanges, de partages tout simples… On y sent le souci les unes des autres à travers des gestes simples, pleins de délicatesse et d’attention partagée, qui font le petit "plus" de la vie. Ce sont toutes les rencontres au fil des jours… les groupes de réflexion ou de partage… tout ce qu’il peut y avoir de relations d’amitié. Mais surtout, c’est ma relation au Seigneur, dans le silence de la prière personnelle, dans ce "suivre Jésus", en essayant de m’ajuster à son désir.
" Tu nous as fait pour Toi Seigneur, et notre cœur est sans repos tant qu’il ne demeure en Toi". (St Augustin) _J’essaye de me laisser rejoindre par Lui, d’accueillir et de vivre cette vie qu’Il veut pour moi. C’est en Lui que s’enracine ma vie, que je puise au quotidien la force, la lumière, la paix pour continuer la route. C’est de Lui, par ma congrégation, que je reçois la mission qui m’est confiée. En Lui, ma vie est unifiée : ce lien, cette relation, cette communion avec Lui, et cette relation, cette communion avec les autres, (ceux que je rencontre et ceux que je porte en moi) ne font plus qu’un !
Il m’appelle à vivre dans la confiance.

Une congrégation porteuse d’Espérance…

Malgré un petit effectif, la congrégation des Religieuses de Sainte-Croix fait preuve d’un grand dynamisme et d’une ouverture au monde intéressante. Avec réalisme et optimisme, les Sœurs continuent d’aller de l’avant pour mener jusqu’au bout la mission qui leur a été confiée !

Pour en savoir plus sur les Soeurs de Sainte-Croix du Puy

Germaine Peyrache Janvier 2004



© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site