SSVP

mercredi 23 janvier 2008

Association laïque de spiritualité au service des plus pauvres…
Paris… 1832…
Nous sommes en pleine période d’industrialisation, la pauvreté se développe. Les thèses rationalistes du XIXème siècle alimentent un contexte anticlérical.
Certains jeunes étudiants cependant n’oublient pas les messages d’amour et de paix laissés en leur temps par un Vincent de Paul ou un François d’Assise et sont prêts à affirmer leur foi autrement que par la parole : ils sont prêts à agir.

2, rue des Tanneries
43000 Le Puy-en-Velay
Tél. 04 71 02 07 80

Frédéric Ozanam…

Parmi eux, se trouve Frédéric Ozanam. Né d’une famille chrétienne très engagée au service des plus pauvres, il conserve de son éducation certaines priorités : études, famille, service des pauvres et de Dieu.
Un jour, en assistant à une conférence, il fut interpellé par la réflexion d’un libre penseur qui ironisait sur la stérilité de l’Eglise contemporaine en matière de charité. Piqué au vif, il décide aussitôt de réagir. Avec six amis, ils se réunissent pour la première conférence de charité. C’était le 23 avril 1833.
Le but de cette œuvre de charité est de fortifier la foi des étudiants, les garder dans l’Eglise, commencer à former une élite catholique.

Rencontre avec Sœur Rosalie Rendu…

Dans le même temps, ils rencontrent Sœur Rosalie Rendu, une Fille de la Charité, qui les aidera à orienter leur activité vers "la visite individuelle aux plus pauvres sur leurs lieux de vie". Cette orientation-là demeure une marque importante du mouvement, encore actuellement.

Saint Vincent-de-Paul…

En 1834 la conférence se met sous le patronage de Saint-Vincent-de-Paul.
En 1835, le groupe parisien se scinde en deux équipes, et la première Conférence de province se développe à Nîmes : La société de Saint-Vincent-de-Paul est née !

Un développement international…

Dans les années qui suivent, la conférence se développe en Province puis connaît un véritable essor international. Elle traversera de nombreuses épreuves, guerres ou révolution… qui impliquèrent parfois une mise en veilleuse des activités dans certains pays.
Ces dernières années elle a refleuri dans les pays de l’Est, suite aux bouleversements que ces pays ont connus, et elle ne cesse de s’accroître. Sa vocation : La Charité de proximité

Rendre à chacun son autonomie…

Les "Vincentiens" ne veulent pas seulement dépanner. Ils cherchent vraiment à permettre à chacun de retrouver son autonomie dans le respect de ses opinions.

Partager fraternellement…

… Pour mettre l’Evangile en pratique. … Pour concilier Justice et Charité.

Pour mettre en œuvre leur vocation, deux modes d’action sont privilégiés : La rencontre à domicile, pour découvrir l’autre et entreprendre une relation durable. L’accueil, dans des locaux adaptés, pour toute personne sollicitant une aide sociale.

Mais le champ d’action des Conférences Saint-Vincent-de-Paul est illimité

  • La distribution de vêtements
  • L’aide alimentaire
  • La distribution de meubles
  • L’aide financière
  • Le soutien scolaire et l’alphabétisation
  • La gestion de logements sociaux
  • L’aide à la recherche d’emploi
  • Le suivi de dossiers de surendettement
  • Etc…

La Société Saint-Vincent-de-Paul en Haute-Loire…

C’est en 1864 qu’est organisée la première conférence Saint-Georges au Puy-en-Velay. En effet, l’organisation de la Société repose sur des conférences qui sont rattachées à une paroisse ou à un groupe déterminé (par exemple un établissement scolaire). Chaque conférence comprend entre dix et vingt membres. Dans l’amitié, avec l’appui d’une spiritualité partagée, chacune définit ses missions d’entraide et de solidarité.

Des conférences au Puy et dans le reste du diocèse…

Le secteur du Puy compte 3 conférences. Il y en a une sur la paroisse de Saint-Laurent, une sur la paroisse des Carmes et une au Collège. Dans le reste du département, des conférences existent aussi à Retournac, Bas-en-Basset, Langeac. La conférence de Brioude est en restructuration. La société possède un lieu d’accueil au Puy, 55 boulevard Carnot. Des colis de provisions sont distribués une fois pas mois, sur invitation familiale. Mais les principales actions sont basées sur des visites à domicile et la création d’un lien personnel avec les personnes âgées ou les familles en difficulté. Des synergies se manifestent avec les autres organisations caritatives pour prolonger l’aide apportée aux personnes (conseil diocésain de la solidarité, C.C.F.D….).

La Société Saint-Vincent-de-Paul recrute !…

A l’origine réservée aux messieurs, les conférences se sont peu à peu ouvertes aux dames pour arriver maintenant à la parité. Le travail en équipe est ressourcé par la prière pour offrir aux plus pauvres une charité de proximité.

"Ce qui demeure aujourd’hui, c’est la Foi, l’Espérance et la Charité ; mais la plus grande des trois, c’est la Charité." Paul, 1 Cor 13,13

Prière

Nous Te remercions, Seigneur, des grâces et des bénédictions qu’Il t’a plu d’accorder jusqu’à ce jour à la Société de Saint-Vincent de Paul. Nous te les demandons encore, ces bénédictions, pour cette Société qui nous est si chère, pour chacune de nos conférences et en particulier pour celle dont nous sommes membres. Fais que notre société se consolide, s’étende et se perpétue avec son esprit primitif de piété, de simplicité et d’union fraternelle, afin que ses œuvres, pleinement dégagées des intérêts de la terre, deviennent de plus en plus fécondes pour le ciel.
Tu connais Seigneur, les misères spirituelles et temporelles des familles que nous tâchons de soulager : tu connais les nôtres aussi : aie pitié de tous, et que tous ressentent les effets de ta miséricorde infinie.
Nous te supplions en particulier, ô Dieu, de venir en aide à ceux d’entre nous qui en ce moment seraient diversement éprouvés ; que la force, les lumières, la paix et l’espérance qui viennent de Toi ne manquent à aucun d’eux ; que leurs épreuves et les nôtres, supportées avec patience et résignation, te soient agréables et portent les fruits du salut.
Enfin, Seigneur, nous te supplions par les mérites de Notre Seigneur Jésus-Christ et par l’intercession spéciale de Marie et de notre saint patron, de donner un jour place dans ton royaume aux familles et aux frères déshérités, à nos parents, à nos amis et à nous-mêmes.
Amen

La Société Saint-Vincent-de-Paul en Haute-Loire…

C’est en 1864 qu’est organisée la première conférence Saint-Georges au Puy-en-Velay. En effet, l’organisation de la Société repose sur des conférences qui sont rattachées à une paroisse ou à un groupe déterminé (par exemple un établissement scolaire). Chaque conférence comprend entre 10 et vingt membres. Dans l’amitié, avec l’appui d’une spiritualité partagée, chacune définit ses missions d’entraide et de solidarité.
Le secteur du Puy compte 3 conférences. Il y en a une sur la paroisse de Saint-Laurent, une sur la paroisse des Carmes et une au Collège. Dans le reste du département, des conférences existent aussi à Retournac, Bas-en-Basset, Langeac. La conférence de Brioude est en restructuration.
La société possède un lieu d’accueil au Puy, 55 boulevard Carnot. Des colis de provisions sont distribués une fois pas mois, sur invitation familiale.
Mais les principales actions sont basées sur des visites à domicile et la création d’un lien personnel avec les personnes âgées ou les familles en difficulté. Des synergies se manifestent avec les autres organisations caritatives pour prolonger l’aide apportée aux personnes.

Rencontre avec Marie-José, membre de la conférence SSVP des Carmes

Accéder au site Internet de la SSVP 43 :
http://www.cd-stvincent.org/43




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site