Accueil du site > Evénements > Semaine de la Paix 2008

Semaine de la Paix 2008

jeudi 18 décembre 2008

« Sur toute la terre, faire la paix »

Tel est le thème retenu pour l’Avent 2008 par le mouvement Pax Christi, chargé, comme chaque année, d’animer le temps fort pour la Paix, décliné en plusieurs manifestations : la semaine de la Paix du 8 au 14 décembre 2008, le dimanche de la Paix, 3ème dimanche de l’Avent, le 14 décembre 2008, et la journée mondiale de la paix, le 1er janvier 2009, avec le message du pape adressé au monde.

Au Puy, deux évènements ont rythmé ce temps :
- Mercredi 10 décembre : une célébration œcuménique à l’occasion du soixantième anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.
- Dimanche 14 décembre : au cours de la messe des jeunes, la lumière de Bethléem diffusée largement pour se répandre dans tout le diocèse.

DUDH : 60 ans déjà !

La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme se veut le reflet des convictions fondamentales partagées par tous les pays du monde en matière de droits de la personne. Sa signature au lendemain de la seconde guerre mondiale, le 10 décembre 1948, par 48 pays, a été un évènement historique : les droits de la personne étaient enfin reconnus comme une question d’intérêt mondial, c’était un immense pas en avant pour l’avènement de la Paix.

60 ans après, il reste encore du pain sur la planche et de nombreuses associations se battent pour que ces droits soient respectés. Quatre d’entre elles : l’ACAT, Pax Christi, la Pastorale des Migrants et le C.C.F.D., invitaient à un temps de prière œcuménique mercredi 10 décembre à l’église des Carmes. Chacun de ces mouvements a exprimé son action de grâce face aux avancées, mais aussi ses demandes de pardon pour tous nos manquements aux droits de l’homme. Et pour finir, une question qui nous interpelle tous : "Où en suis-je dans mon engagement pour la Paix ?"

Le mot de la fin était lu par la pasteur Raony Rakoto Vololondriaka et par le Père Vialla :
"… Notre Espérance commence avec Jésus, l’Espérance de Dieu venu la vivre parmi nous, de la crèche à la croix … et nos cœurs s’ouvrent à la force de l’amour et d’un combat pour la grandeur de l’Homme qui est la gloire de Dieu …"

La Lumière de Bethléem : devenir porteurs de lumière

C’est en Autriche, en 1985, que la lumière de Bethléem a commencé. Un jeune scout se rend dans la grotte de la nativité à Bethléem pour y allumer une lumière et la rapporter à la cathédrale de Vienne, et grâce à des centaines de Scouts, cette lumière s’est propagée dans toute l’Europe, en signe de Paix. Aujourd’hui encore, chaque année pendant le temps de l’Avent, la lumière de Bethléem se répand dans tous les pays.

Dimanche 14 décembre, elle devait être au Puy, à l’église des Carmes, pour la messe de 18 h 30. C’était sans compter sur la météo ! Les mauvaises conditions climatiques n’ont pas permis son arrivée. Qu’à cela ne tienne ! Au début de la célébration une lumière a été allumée, bénie et partagée pour la diffuser auprès de tous ceux qui l’attendent et en ont besoin. Ce n’était pas la lumière de Bethléem, certes, mais c’était la flamme de l’Espérance. Pour tous, elle est la paix partagée, pour les chrétiens, elle est présence de Jésus qui vient dans le monde.

Tous ceux qui étaient présents ce soir-là ont pu réaffirmer leur conviction :
"Que la paix est possible si elle est portée par des témoins, Que la paix est possible dans et pour le Monde, si le chemin qui mène à elle est éclairé par la Lumière de nos vies qui est Jésus-Christ. Cette conviction c’est aussi que cette Lumière, nous n’en sommes pas propriétaires, c’est elle qui nous environne, nous guide : c’est Jésus notre maître."

Germaine Peyrache



© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site