Accueil du site > Diocèse > Mouvements > Autres > Talitha Koum

Talitha Koum

mercredi 30 janvier 2008

La musique et le chant pour exprimer et vivre sa foi.

Plusieurs jeunes se sont réunis mi-janvier à Beaulieu pour un week-end pas tout à fait comme les autres. Qu’ont-ils en commun ?
La musique… mais pas seulement. Tous ont le désir de se servir de la musique pour dire leur foi.
Et la musique était partout… dans les jeux, les temps de réflexion, la prière… Autant dire que ce n’était pas triste !
A partir de l’histoire d’un violon qui a perdu son âme, chacun a réfléchi sur son histoire personnelle et a pu partager comment il était rejoint par l’aventure de ce violon. Lors de la veillée, chacun était invité à jouer d’un instrument dont il ne joue pas habituellement : une bonne façon de s’ouvrir et peut-être d’apprendre la tolérance. Et puis de la musique, des balades, une soirée crêpes…
Bref, un bon week-end pour tous, plein de chaleur et d’amitié.

Mais, qui sont ces jeunes ?
Ils sont une quinzaine, collégiens ou lycéens. Ils jouent d’un instrument ou chantent et ils font tous partie du groupe Talitha-Koum, un groupe de musique dont la vocation est de témoigner de leur foi auprès d’autres jeunes.

Talitha-Koum a été créé en 1999, par le Père Emmanuel Gobilliard. Il a choisi ce nom, qui veut dire en Araméen « Jeune fille, lève-toi ! », pour son appel à la vie, à la résurrection.
Elève à l’école de musique, il a eu l’idée d’un groupe dans le but d’attirer les jeunes à la messe au moyen de la musique. Au départ, il s’agissait de professeurs de l’école qui partageaient l’amour de la musique mais pas forcément la foi. Petit à petit, ils ont invité leurs élèves et le groupe est devenu un groupe de jeunes musiciens. Maintenant, ce groupe a évolué : les profs ne sont plus là, ou ponctuellement et les jeunes qui en font partie partagent aussi leur foi.

Le groupe anime une messe par mois : la messe des jeunes. Au début, la messe avait toujours lieu à l’église du Collège. Le Collège n’étant pas une paroisse, cela donnait une certaine neutralité au groupe. Depuis deux ans, le groupe se déplace dans les différentes paroisses du Puy où il est très bien accueilli.

Il n’y a pas de rencontres en dehors des messes. Les jeunes sont déjà bien pris et il n’est pas question de les surcharger. Les musiciens se retrouvent une heure avant la célébration, dans l’église où elle aura lieu. Le temps d’installer le matériel et la répétition peut commencer ! Ce sont des morceaux connus par tous, il s’agit juste de les revoir un peu. Quand il y a un nouveau morceau, le travail est un peu plus approfondi. Tous les musiciens ont eu la partition avant (par mail) et l’ont déjà déchiffrée.

Les instruments sont variés : guitare, synthé, violon, flûte traversière, alto, percussion (djembé), saxo, trompette… David Soulier prépare des orchestrations sur les chants choisis pour chaque instrument. Il a une formation de chef d’orchestre et est lui-même clarinettiste.
Le répertoire est choisi parmi les chants du MEJ (Mouvement Eucharistique des Jeunes), du Chemin-Neuf, de l’Emmanuel, et puis au hasard des découvertes… Le groupe est accompagné par Delphine et David et par Paule Revelard. Le prêtre référent est le Père Samuel Grangeon.

Venez rejoindre le groupe !

Vous avez envie, vous aussi, de faire de la musique avec Talitha Koum ? Ou bien vous connaissez des jeunes qui pourraient être intéressés ? N’hésitez pas ! Ce groupe est ouvert à tous. Vous serez accueillis avec joie, à la condition bien sûr d’être un tout petit peu musicien… au moins pour savoir déchiffrer une partition !
Vous pouvez contacter Delphine et David Soulier : 04 71 03 68 77

Jouer de la musique pour accompagner une messe, c’est aussi un moyen de partager sa foi. La musique est prière !



© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site