Accueil du site > Diocèse > Mouvements > Un fringant quinquagénaire !

Un fringant quinquagénaire !

mercredi 26 juin 2013, par P.B.Planche

Pour fêter son cinquantième anniversaire en Auvergne, le MCR (Mouvement Chrétien des Retraités) avait invité les membres du Mouvement des quatre Diocèses de Moulins, Saint-Flour, Le Puy et Clermont, à se rassembler à Brioude, le jeudi 13 juin.

De toute l’Auvergne

Plus de 700 retraités et leurs accompagnateurs spirituels et d’autres personnalités ont ainsi envahi la salle polyvalente. Accueil par Jean-Jacques FAUCHER, Maire de Brioude, puis par Mgr BRINCARD, Evêque du Puy ; il revenait à Bernadette DUCROHET, présidente du Commission interdiocésaine de liaison (CIL) Auvergne, de rappeler les raisons de ce rassemblement, de présenter la journée et d’évoquer, pour le MCR, la place des retraités dans notre société.

Les témoignages.

Quatre témoins sont venus dire pourquoi ils ont adhéré au MCR et pourquoi ils y sont restés : Roger du Diocèse du Puy, Jeanne-Benoite du Diocèse de St Flour, Marguerite du Diocèse de Clermont et Annie du Diocèse de Moulins. Ils ont parlé de l’image du MCR et de la richesse de ce qu’ils y vivent. ‘’Je voyais le Mouvement comme celui des vieilles’’ ; ‘’Je trouvais que ce Mouvement était un peu ringard’’. Mais tous y ont trouvé de l’amitié, de la confiance et un lieu où exprimer et partager sa foi.

Le MCR est un Mouvement d’Eglise, un lieu où échanger sur la difficulté de transmettre une foi simple et approfondie, sur notre relation à Dieu, un lieu où relire sa vie à la lumière de l’Evangile. Chaque équipe est une cellule d’Eglise, un lieu où l’on prie, où l’on porte ensemble les épreuves de la vie de chacun. ‘’Je dis merci’’. ‘’Je vis une responsabilité de chrétien, de baptisé’’.

Jeune retraitée dans une équipe de personnes plus âgées, j’ai pris des leçons de jeunesse tous les jours. Il y a beaucoup d’entraide, d’amitié, de prière. Il y a aussi beaucoup de temps de joie partagée et les réunions MCR ne sont pas tristes. Il y a beaucoup d’enthousiasme.

La table ronde : « Place des retraités dans la société »

Autour de Marc-Alexis Roquejoffre, journaliste, Mgr Hyppolite Simon, Archevêque de Clermont, Monique Bodhuin, présidente nationale du MCR, Jean-Jacques Faucher, universitaire, Maire de Brioude et Jean-Paul Laval, directeur de l’enseignement catholique du Diocèse du Puy, étaient invités à débattre de la place des retraités aujourd’hui.

Tout d’abord, il est remarqué que les témoignages des membres du MCR montrent des chrétiens engagés dans la vie sociale. Engagé dans des responsabilités publiques il peut être préférable de ne pas ‘’s’afficher’’ dans un engagement en Eglise, sans toutefois séparer sa foi et ses engagements. La foi peut être à l’œuvre dans nos engagements publics. Les décisions prises le sont en fonction de nos convictions. ‘’Tu n’affiche pas tes convictions profondes, mais tu les vis’’ Faut-il être actif comme retraité ou rester chez soi ?

La retraite est un temps de liberté qui nous est accordé. Il y a des retraités qui veulent bâtir un projet de vie. Si les retraités désertaient les associations, la société imploserait ! Les retraités sont actifs dans la société et font bénéficier de leur compétence : 30 % des Maires de France sont des retraités.

C’est quoi être utile ?

On ne considère comme travailleurs que le salarié ! Mais les gens qui témoignent du Christ, de la parole de Dieu, sont utiles. Le MCR, les Mouvements d’Eglise sont utiles. Les ainés (mieux que les anciens) ont devoir de transmettre. L’expérience peut être valorisée et se mettre au service dans la société : créer du lien social ; importance des grands parents pour les petits-enfants – confidents et échanges profonds – comprendre le monde, la vie… La foi vient des ’’ainés dans la foi’’ de la tradition des apôtres relayés par les anciens.

Les retraités ont à témoigner d’une forme de bonheur de vivre, quelles que soit les difficultés rencontrées : Donner le goût de vivre. Notre foi se nourrit d’une relation au Christ. Son amour doit nous porter et nous aider à témoigner de ce bonheur de vivre.

‘’La vie ne vient pas de nous. Personne n’a à s’excuser d’exister’’

Les retraités ne sont pas une charge pour la société. Le service rendu à la société ne s’évalue pas économiquement, mais il demeure indispensable. Il y a de fortes inégalités à combattre y compris chez les retraités. Il faut cependant s’interroger sur le devenir d’une société où chaque actif aura à sa charge deux générations de retraités et ses propres enfants à faire grandir.

Enfin, pour le Père Hyppolite Simon, chrétiens et citoyens sont deux logiques différentes mais toutes deux nécessaires. L’Etat c’est la promesse de la durée. La foi c’est la promesse de la vie éternelle. En regard de cette foi, nous sommes des personnes, il n’est pas question d’âge. Mettons au service de notre vie ce que nous avons reçu.

célébration

La célébration Eucharistique rassemblait en fin de journée tout ce qui a été vécu et échangé. L’église de la Borie-Darles était bien pleine et avait peine à contenir tous les participants. C’est une eucharistie fervente et pleine d’espérance qui a été célébrée dans cette messe présidée par Mgr Simon. Chaque diocèse a présenté la vie et les activités des hommes en début de célébration et le fruit de leur travail à l’offertoire. C’est dans cette communion fervente que le MCR a déposé ces cinquante ans de vie passée et l’espérance d’un Mouvement qui se renouvelle pour les années à venir.


Portfolio

le MCR d'Auvergne réuni à Brioude La table ronde le MCR d'Auvergne réuni à Brioude Bernadette Ducrohet, présidente du MCR Présentation des diocèses Messe à l'église de la Borie-Darles Messe à l'église de la Borie-Darles Messe à l'église de la Borie-Darles Messe à l'église de la Borie-Darles L'église de la Borie-Darles Les présentations des diocèses


© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site