Accueil du site > Diocèse > Rencontres > Vivre les fêtes autrement…

Vivre les fêtes autrement…

mercredi 24 décembre 2008

"Noël chez moi : il ne fallait pas que quelqu’un reste seul !" Tous les auditeurs de RCF connaissent sa voix et apprécient, entre autres émissions, son journal local… Stéphane Longin, journaliste, passe un instant de l’autre côté et accepte de répondre à quelques questions.

Nous sommes en période de fête et les média nous envahissent avec des publicités toutes plus alléchantes les unes que les autres. Il faut consommer, consommer, et encore consommer…
Travailler pour une radio chrétienne, est-ce que cela change quelque chose ?

Oui, bien sûr… à R.C.F., la ligne éditoriale nous aide à ne pas sombrer dans la fièvre ambiante ! Nous essayons de rester attentifs au message chrétien de Noël plus qu’au message commercial.

Comment cela se traduit-il ?

D’abord nous laissons un peu plus de temps aux personnalités du diocèse qui ont un message à faire passer. Ensuite, nous recherchons tous ceux qui proposent un autre Noël : le Secours catholique, le Secours populaire, les Restos du cœur… Il y a beaucoup de personnes qui s’investissent dans des associations pour cette occasion, alors nous leur donnons la parole. C’est une façon pour elles de dire ce qu’elles font, alors que trop souvent, ces actions sont mal connues. Ainsi, pour certains auditeurs, ce peut être une découverte, et peut-être, pourquoi pas, l’occasion de se mettre en route.

Est-ce que ça veut dire qu’il faut obligatoirement passer par une association si l’on veut faire quelque chose ?

Non et d’ailleurs nous n’en restons pas là. À côté de ces associations, il y a une foule de gens anonymes qui font des choses spéciales parce que c’est Noël : inviter un voisin du quartier qui est seul, rendre visite à un malade, porter quelques chocolats ou une bûche de Noël dans une famille en difficulté… Des gens comme ça, il y en a partout : ils ont de belles histoires de Noël à raconter.

Vous leur donnez aussi la parole ?

C’est un peu plus difficile. Souvent ce sont des gens qui ne se rendent pas compte qu’ils font quelque chose de pas tout à fait ordinaire, alors ils ne voient pas bien pourquoi ils le diraient. Il faut d’abord les trouver, les rencontrer, et arriver à les convaincre que c’est intéressant qu’ils en parlent. C’est avec toutes ces belles histoires que l’on se rend compte que la tradition chrétienne de Noël est toujours bien vivante.

Travailler dans ce sens-là, est-ce que ça change quelque chose pour vous, personnellement ?

Eh bien, le côté positif, c’est que ça recadre un peu. Ça m’oblige à poser un regard critique sur ce que je fais : est-ce que je suis dans le sens de Noël ? Il faut faire attention et éventuellement rectifier le tir.

Vous êtes jeune marié, est-ce que ces convictions sont partagées dans votre couple ?

Oui… Nous sommes vraiment sur la même longueur d’onde. D’abord, Aurélie est infirmière. Il y a donc tout le côté social de sa profession qui la rend attentive à l’isolement des personnes, peut-être encore un peu plus en cette période. Et puis, nous sommes entrés cette année aux Équipes Notre-Dame, mouvement chrétien, alors forcément, on en parle plus entre nous, en équipe. Nous cherchons à vraiment donner un sens à Noël qui dépasse tout ce qui est commercial !

En même temps, Noël c’est aussi la fête et on ne peut pas, non plus, l’oublier complètement…

Non, bien sûr. Aurélie est ravie quand Noël approche : elle aime bien cuisiner et moi je suis gourmand, alors c’est l’occasion de faire quelques bons petits plats. C’est un peu dur pour le foie, mais on s’en remet bien ! Il y a aussi quelques cadeaux… ce n’est pas interdit ! Mais surtout nous veillons à ce que personne autour de nous ne soit isolé. Ça a toujours été comme ça chez moi, depuis que je suis petit : à Noël il ne fallait pas que quelqu’un reste seul, alors nous voulons continuer cette tradition d’accueil. C’est un peu comme si rien ne changeait, sauf que maintenant j’ai ma famille. Noël reste toujours un peu la fête de notre enfance.




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site