Accueil du site > Diocèse > Mouvements > Solidarité > Voyage de l’Espérance avec le Secours catholique

Voyage de l’Espérance avec le Secours catholique

jeudi 19 août 2010

Un Voyage de l’Espérance : c’est un voyage organisé avec des bénévoles et des personnes que les équipes locales ‘accompagnent’. Ce voyage est l’occasion de vivre des temps de rencontres, de découvertes, de partages et pour certains de prières.

Cette année, le voyage a eu lieu dans le Lot, chez des religieuses, près de Rocamadour. Les dates –début du mois de juillet- avaient été choisies pour permettre la présence d’enfants. Il y en eu 8 de moins de 15 ans. Le groupe total était de 53 personnes.
Les temps d’échanges se sont faits les matins, avec le support d’une barque : qu’est-ce qui me fait ’ramer’ ? Quelles sont mes ‘galères’ ? Qu’est-ce qui me fait avancer ou me dirige ? Telles étaient quelques unes des questions abordées.

Les après-midis étaient réservés à la découverte de quelques unes des originalités de la région : Rocamadour : son site, l’histoire de son pèlerinage et eucharistie dans la chapelle Notre-Dame (une Vierge noire !) ; Le Gouffre de Padirac : la descente, le passage en barque, les vastes salles et ses ‘petites crevettes’… Le Centre national de dressage de chiens de gendarmerie et la visite d’un Parc animalier.

Avant le repas du soir, proposition a été faite de se retrouver pour un partage d’Évangile : les passages d’Évangile avec une ‘barque’ ne manquent pas !

Les veillées ont été des moments de retrouvailles très sympathiques : apprentissage de danses du Velay ou du Country, chants, photos … Les enfants s’y sont intégrés assez facilement. Le retour s’est fait par CAHORS avec son Pont Valentré sur le Chemin de St Jacques.

Que retenir de ce Voyage de l’Espérance 2010 ?

Ce qui est prioritaire, c’est que le groupe se constitue. Alors ce qui est proposé, se met en place plus facilement. Malgré quelques petits anicroches, ce Voyage s’est passé dans la bonne entente et du coup dans la bonne humeur.
L’accueil et la disponibilité des religieuses de la Maison où nous étions, a contribué également à la bonne entente.
Les situations difficiles que certaines personnes présentes à ce Voyage traversent, n’ont certainement pas disparues mais le fait d’en avoir parlé, leur a apporté un peu de réconfort.

Souhaitons que le Voyage de l’Espérance continue dans la tête de tous les participants … non pas avec nostalgie mais avec un minimum de conviction de croire que l’espérance est possible. Comme disait quelqu’un : “Nous avons un peu plus compris que la ‘barque’ se dirige vers le bonheur, grâce à tous“

M.R.



© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site