Yalla !

mercredi 29 octobre 2008

Nous avions programmé ces articles pour le 100ème anniversaire de Sœur Emmanuelle, le 16 novembre. Nous les publions aujourd’hui en guise d’hommage

Je voudrais vous dire

"Je partirai vers Dieu comme une fusée". Le ton est donné dès les premières lignes qui parlent pourtant de sa mort. Il s’agit bien d’un dialogue de la célèbre Sœur Emmanuelle, presque centenaire mais toujours aussi vive dans ses réponses à Jacques Duquesne et Annabelle Cayral.

Le ton est joyeux, et le discours très fluide et plein d’allant ressemble à celui d’une petite fille volontaire voire obstinée. Peut-être parfois un peu têtue car Sœur Emmanuelle n’hésite pas à travers ces 160 ages à reconnaître ses limites.

Elle a réponse à tout et peu de sujets sont évités : sa vie, son œuvre, sa jeunesse, son goût pour les jolis garçons et les jolis chapeaux, son caractère … mais aussi la mort, la misère, la pauvreté, l’amour, la vocation, la souffrance, la joie… Tout y passe et elle a réponse à tout revenant toujours à ce qui l’a animée durant près de cent ans : une quête effrénée de l’Absolu, de l’Éternel.

Toute cette vie est donnée à Dieu et aux hommes dans une foi joyeuse et un véritable amour de la vie.

Dans ces lignes, elle ne magnifie pas la pauvreté qu’elle a côtoyée et vécue ; elle dit qu’elle libère du superflu et qu’elle permet d’aller à l’essentiel : le bonheur avec les autres et avec Dieu.

Comment y parvenir ? La recette est simple. Il faut choisir le bonheur et "il suffit d’aimer" dit-elle pour résumer ses convictions. "100 ans de bonheur et pourtant une vie si rapide. Merci mon Dieu". Voici ce que clame la dame au grand cœur.

Un livre à mettre entre toutes les mains, même les plus jeunes, tant la lecture en est touchante et agréable.

Sr Emmanuelle - J. Duquesnes - A. Cayrol
« J’ai 100 ans et je voudrai vous dire »
Plon, 2008. 166 p. 17 €.

M.R.M.

365 méditations de Sœur Emmanuelle

Sœur Emmanuelle vient de nous quitter, c’était une grande dame ! Et si nous passions une année avec elle ? Une année où chaque jour, une de ses pensées nous rappellerait son combat pour la justice, son respect de l’autre, de tout l’autre, sa foi en l’homme et sa foi en Dieu... Une année pour "trouver le germe d’espérance caché dans notre nuit de souffrance et de douleur. Il est promesse de lumière et de bonheur à venir"(Sœur Emmanuelle).

Dans la collection "365 méditations", après le succès des 365 méditations quotidiennes du Dalaï-lama, des 365 méditations bibliques, sur les chemins de Compostelle et sur les chemins du bonheur, les Presses de la Renaissance viennent de sortir "365 méditations avec Sœur Emmanuelle".

Chaque jour une photo permet de faire un peu mieux connaissance avec celle qui a partagé durant plus de 20 ans le quotidien des chiffonniers du Caire. Nous découvrons le bidonville de Mokattam où elle a vécu, les dispensaires, écoles et jardins d’enfants qu’elle y a créés, l’association qu’elle y a fondée et ses équipes, l’Égypte qu’elle a tant aimée, et aussi le Soudan, où elle s’est plusieurs fois rendue...

À travers ses paroles, nous savourons sa générosité, sa foi "à déplacer les montagnes", son espoir en l’homme.

Ce livre est superbe, c’est un véritable écrin où chaque pensée est déposée avec soin : une invitation à laisser résonner en nous la question qu’elle aimait poser : "Qu’as-tu fait pour les autres ?"

Paru le 9 octobre 2008 aux éditions des Presses de la Renaissance, ce livre vendu 28 € est un magnifique cadeau à offrir... ou à s’offrir !

G.P.



© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site