Accueil du site > Sanctuaires > Cathédrale du Puy > célébrer nos ancêtres dans la foi

célébrer nos ancêtres dans la foi

mercredi 31 octobre 2012, par P. Roland Bresson

Entre le 10 et le 15 novembre le diocèse du Puy-en-Velay célèbre ses premiers évêques. Le P. Roland Bresson, cérémoniaire diocésain, explique le sens de ces célébrations.

Voir en ligne : Site de la Cathédrale du Puy

Synode 2012 : Message final au Peuple de Dieu

Deux extraits du Message final des pères synodaux au Peuple de Dieu nous encouragent dans la perspective des célébrations diocésaines de novembre.

La mémoire reconnaissante des missionnaires de la première évangélisation

(§ 2) Depuis les premiers siècles de l’ère chrétienne jusqu’à aujourd’hui, cette proclamation de l’Évangile a parcouru l’histoire et a édifié des communautés de croyants dans toutes les parties du monde. Qu’elles soient petites ou grandes, elles sont le fruit du dévouement de missionnaires et de nombreux martyrs, de générations de témoins de Jésus, vers lesquels se tourne notre mémoire reconnaissante.

Faire mémoire des saints est un instrument privilégié de la nouvelle évangélisation

§5 Nous sommes aussi convaincus que la force de l’Esprit du Seigneur peut renouveler son Église et la revêtir de beauté, si nous nous laissons modeler par lui. Les vies des saints en sont la preuve. C’est pourquoi en faire mémoire et les raconter est un instrument privilégié de la nouvelle évangélisation.

Pourquoi célébrer les saints Evêques du Puy ?

Il ne s’agit pas de célébrer ces saints fondateurs d’une façon ’utilitariste’ : Qu’allons-nous apprendre d’eux ? Quelles recettes nous donnent-ils ?
Puisque nous ne connaissons leur ’geste apostolique’ que très vaguement, ce ne sont pas leurs exemples, leur pastorale, leurs écrits qui nous attirent à célébrer en leur honneur.
Il ne s’agit pas d’aller les interroger sur tout cela, comme on peut le faire pour un saint Martin par exemple, ou mieux encore pour un saint Jean-François Régis, ou saint Jean-Marie Vianney ou tel ou tel missionnaire bien connu du début du XXe s. en Afrique !
D’ailleurs, alors que nous peinons aujourd’hui à trouver les chemins de la nouvelle évangélisation dans les cœurs de nos contemporains et les moyens concrets de sa mise en œuvre, de la même manière, en l’absence de chroniques ou de documents historiques, nous peinons à imaginer les chemins et les moyens de la première évangélisation que réalisèrent les saints Évêques du Puy dans le Velay entre les IVe et VIIIe ss.
Les légendes locales ont palié l’absence de mémoire. A partir de quelques faits avérés à l’époque de leur rédaction, ces légendes ont forgé les récits répondant à la curiosité populaire : mieux connaître ceux en qui le peuple chrétien du Velay reconnaît ses premiers évangélisateurs, ceux par qui la Bonne Nouvelle à franchi les montagnes pour se diffuser chez nous.
Dans ces célébrations, il s’agit donc de faire ce à quoi (entre beaucoup d’autres choses aussi ou plus urgentes) les pères synodaux nous invitent "à chaud", à l’issue de leur travail synodal :
– faire mémoire [des saints] est un instrument privilégié de la nouvelle évangélisation.
– tourner notre mémoire reconnaissante vers des missionnaires et de nombreux martyrs dévoués.
Les saints et leur culte, selon le Catéchisme de l’Eglise catholique Alors que la nouvelle édition du catéchisme a été remise au diocèse par notre évêque, au cours de la célébration d’ouverture de l’année de la Foi (Cathédrale du Puy, 20 oct. 2012), deux de ses paragraphes peuvent eux aussi redonner tout leur sens à ces fêtes diocésaines.
§ 956 L’intercession des saints. " Étant en effet plus intimement liés avec le Christ, les habitants du ciel contribuent à affermir plus solidement l’Église en sainteté (...). Ils ne cessent d’intercéder pour nous auprès du Père, offrant les mérites qu’ils ont acquis sur terre par l’unique Médiateur de Dieu et des hommes, le Christ Jésus (...). Ainsi leur sollicitude fraternelle est du plus grand secours pour notre infirmité " (LG 49) : "Ne pleurez pas, je vous serai plus utile après ma mort et je vous aiderai plus efficacement que pendant ma vie" (S. Dominique, mourant, à ses frères, cf. Jourdain de Saxe, lib. 93). "Je passerai mon ciel à faire du bien sur la terre" (Ste. Thérèse de l’Enfant-Jésus, verba).
§ 957 La communion avec les saints. " Nous ne vénérons pas seulement au titre de leur exemple la mémoire des habitants du ciel ; nous cherchons bien davantage par là à renforcer l’union de toute l’Église dans l’Esprit grâce à l’exercice de la charité fraternelle. Car tout comme la communion entre les chrétiens de la terre nous approche de plus près du Christ, ainsi la communauté avec les saints nous unit au Christ de qui découlent, comme de leur chef, toute grâce et la vie du Peuple de Dieu lui-même " (LG 50) : "Le Christ, nous l’adorons, parce qu’il est le fils de Dieu ; quant aux martyrs, nous les aimons comme disciples et imitateurs du Seigneur, et c’est juste, à cause de leur dévotion incomparable envers leur roi et maître ; puissions-nous, nous aussi, être leurs compagnons et leurs condisciples" (S. Polycarpe, mart. 17).

Les fêtes des Saints évêques du Puy

Samedi 10 : S. Georges, l’évêque du Velay le plus honoré, Fête.

Office : tout au commun des pasteurs, sauf psalmodie de l’office du milieu du jour, premières vêpres du XXXIe dimanche dans l’année et complies du Samedi. Messe : propre (avec ses lectures), Gloria.

Lundi 12 : S. Vozy, premier évêque du Puy, Solennité.

Office : tout au commun des pasteurs, à partir des premières vêpres : dès le dimanche 11 au soir. Psalmodie complémentaire à l’office du milieu du jour, complies du soir des solennités. Messe : propre (avec ses deux premières lectures avant l’évangile), Gloria & Credo.

Mercredi 15 : Tous les Ss. Évêques du Puy, Mémoire.

Office : Commun des pasteurs (pour plusieurs) sauf : on prend au mercredi de la IIIe semaine : Psaumes, Lectures bibliques, Répons, Intercessions, intégralité de l’Office du milieu du jour et des Complies. Messe : propre (avec les lectures au choix : de la férie ou de la mémoire).

Les fêtes des saints évèques du Puy à la Cathédrale N-D du Puy

novembre 2012

Samedi 10 – S. Georges, l’évêque du Velay le plus honoré
Messe : 11 heures – Chapelle des reliques.

Samedi 10 – 20 heures – église S. Georges grand-séminaire – place saint Georges
Chœur du Centre de Musique Sacrée du Velay

Dimanche 11– 11 heures – Cathédrale
Messe avec le Chœur du Centre de Musique Sacrée du Velay

Mardi 14 – 17 heures 30 Cathédrale Vêpres avec les Maîtrisiens de la Cathédrale

Lundi 12 : Saint Vozy, premier évêque du Puy _ Mercredi 15 : Tous les autres Ss. Evêques du Puy Messes : 7 heures - chapelle des Reliques




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site