Accueil du site > Diocèse > rencontres pour les prêtres du diocèse du Puy-en-Velay

rencontres pour les prêtres du diocèse du Puy-en-Velay

mercredi 12 décembre 2012, par P.B.Planche

Le 7 décembre, les prêtres du diocèse du Puy-en-Velay étaient conviés à une journée de rencontre et de partage. Près de soixante-dix avaient répondu à l’invitation.

cliquer ici pour voir l’album photos de la journée

Témoignage de Mgr Rey

L’invité de cette rencontre des prêtres était Mgr Rey, évêque de Fréjus-Toulon et qui participa au synode sur la nouvelle évangélisation à Rome en octobre. Il a partagé cette expérience de « mini-concile ».
Au départ, l’adjectif « nouvelle » suscitait pas mal de scepticisme. Un évêque africain disait que si en Europe il n’y a plus de Dieu, en Afrique, il y en a trop : la religiosité très prégnante fait se multiplier les sectes et l’on n’y est pas à une deuxième évangélisation alors que la première est en cours.
Pour d’autres, le terme nouvelle évangélisation peut laisser croire que tout ce qui a pu être fait et vécu avant est disqualifié. Ce qui serait injuste.
Pourtant, l’adjectif « nouvelle », a une pertinence, si on ne l’applique pas tant au contenu de l’évangélisation mais à la manière dont le témoignage des chrétiens doit retentir dans un contexte qui s’est profondément renouvelé. En particulier, la mondialisation fait que nous sommes dans une interdépendance de plus en plus grande. Les questions auxquelles nous nous confrontons en France se retrouvent ailleurs : le Mexique a légalisé le mariage entre personnes du même sexe et l’adoption par ces couples, par exemple.
« Nous avons commencé ce synode dans une ambiance assez pessimiste explique Mgr Rey, mais peu à peu un climat d’espérance s’est installé. »

Quatre piliers pour l’évangélisation

Mgr Rey a expliqué que cette espérance naissait des lignes fortes pour l’évangélisation aujourd’hui que les échanges ont permis de dégager.
Le primat de la grâce. Le principal agent de l’évangélisation est l’Esprit-Saint qui travaille les cœurs. « C’est le converti qui peut convertir », et la tâche d’évangélisateur commence par s’évangéliser soi-même et elle débute par une expérience du Cénacle : la prière où l’on découvre le Christ qui vit en nous.
La remise en valeur du Kérygme. Les évêques américains, en particulier, on montré qu’une partie de la vitalité des églises évangéliques dans leur pays venait de leur annonce simple et directe du mystère du Christ et de la rencontre avec lui. L’évangélisation vient de témoins qui attestent leur foi : « j’ai rencontré Jésus-Christ ».
Une ecclésiologie de communion. En Église, communion et mission vont de pair. Dans une société qui s’individualise de plus en plus, les chrétiens sont des ferments de communion et de lien social. Cette communion est à vivre d’abord en Église, et l’importance de petits groupes de chrétiens qui se retrouvent pour prier, relire et partager a été rappelée. Il faut bien sûr que ces groupes se retrouvent dans la communion plus large, dont l’eucharistie est le sommet.
La diaconie. L’évangélisation conduit à se soucier de ses frères et de vouloir le meilleur pour eux. L’évangélisation elle-même est une diaconie, un service rendu au prochain, mais cette diaconie déborde largement ce seul aspect.

Après l’intervention de Mgr Rey, un temps de partage en petits groupes était suivi de questions. La concélébration dans l’église Saint-Georges terminait la matinée

Charité pastorale

L’après-midi était consacrée à un partage d’expérience préparé par des échanges qui avaient eu lieu dans les divers secteurs du diocèse. L’occasion était offerte aux diverses communautés de prêtres installées ces dernières années dans le diocèse d’apporter leur propre contribution.
La réflexion portait sur ce que le concile Vatican II appelle « la charité pastorale » dans l’exercice du ministère sacerdotal. À travers la diversité de leurs ministères et de leurs cheminements personnels, les prêtres ont ainsi pu se retrouver à partager l’essentiel de ce qui fonde leur engagement à la suite du Christ, leurs relations fraternelles et les liens tissés dans l’action pastorale avec les laïcs engagés dans la mission de l’Église.




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site