10 novembre : Saint Georges

Réjouissons-nous, soyons dans l’allégresse, car le Seigneur a consolé son peuple 
Les monts du Velay ont retenti des pas de saint Georges, le messager de la Bonne Nouvelle, qui annonce le salut. 
(Propre des fêtes du diocèse du Puy)

L’évêque du Velay le plus honoré

Saint Georges, d’une noble famille arverne ou vellave devint évêque du Puy vers 480. Son oeuvre principale dut être l’évangélisation des campagnes. D’après les documents des VI’ et VP` siècles, il fut le premier évêque du Puy à être honoré comme saint et depuis il a toujours été l’objet d’une fête très solennelle. Au VIP ou VIIP siècles, on a même cru qu’il avait été envoyé par saint Pierre. L’idée en vint peut-être de ce que, au temps d’Euric, roi wisigoth arien, Georges avait dû aller à Rome avec saint Front pour recevoir du Pape l’ordination épiscopale. Il fut inhumé au Puy, sans doute là où s’élève encore l’église du séminaire, qui porte son nom.

 

Texte et saint du jour

vendredi 15 novembre 2019

32ème semaine du Temps Ordinaire

Saint Albert le Grand - Frère prêcheur, évêque de Ratisbonne, docteur de l'Église (✝ 1280)

Lc 17, 26-37

Inscription à la newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre info-lettre par courriel électronique. Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité.