mai 2019

Avec près de 300 personnes engagées, la vie consacrée dans le diocèse du Puy est riche et variée : on y dénombre plusieurs congrégations et différents styles de vie (en communauté, seuls, etc.) En ce mois de mai 2019, le diocèse du Puy aura la joie de fêter deux nouveaux consacrés : Pascale Caux, dans l’Ordre des Vierges consacrées et le frère Jean-Maxime Bertrand, de la communauté des Oblats de St Vincent de Paul. Que signifie aujourd’hui « donner sa vie à Dieu » ? Qui sont ces témoins de l’Invisible pourtant bien incarnés, qui portent le monde ?

Frère Jean-Maxime Bertrand, de la communauté des Oblats

Le Frère Jean-Maxime Bertrand, de la communauté des Oblats de saint Vincent de Paul, fera sa profession perpétuelle le 4 mai (à 17h) à l’église Saint Laurent, au cours de la messe présidée par Mgr Crepy. La communauté des Oblats explique ainsi cette démarche : « En faisant sa profession perpétuelle de vie religieuse, le frère Jean-Maxime devient-il prêtre ? Tous, nous sommes appelés à la sainteté, perfection de l’amour surnaturel qu’est la charité. Celle-ci est impossible à obtenir par nos propres forces : c’est Dieu qui la sème en nous à notre baptême. Pour qu’elle croisse, Dieu nous accorde sa grâce, véritable engrais divin, essentiellement par les autres sacrements dans l’Église. Par volonté divine, cette Église est constituée de deux catégories de personnes : les fidèles laïcs et les prêtres. Parmi eux tous, Dieu appelle certains à la vie religieuse. Dans un don total, par la pratique de la pauvreté, de la chasteté et de l’obéissance, à la suite du Christ, ces hommes et ces femmes renoncent à certains biens, les offrant à Dieu avec leur vie entière, pour ne s’attacher qu’à Lui. Parmi les fidèles, laïcs ou religieux, des hommes deviennent ministres de Dieu, par le sacrement de l’ordre. Appelés à être les jardiniers de la grâce en nous, ils nous expliquent l’Évangile, nous donnent les sacrements et nous guident vers le Ciel. Par cette profession perpétuelle, le frère Jean- Maxime renouvelle et ratifie pour toute sa vie les engagements qu’il a déjà voués dans l’institut des Oblats de Saint Vincent de Paul, il y a plus de trois ans. Poursuivant encore quelques années sa formation et ses études, il deviendra, si Dieu le veut, prêtre dans cette même famille religieuse.”

Pascale Caux, Vierge consacrée

La messe de consécration sera présidée par Mgr Crepy le 8 mai à 11h en l’abbatiale de la Chaise Dieu. Les vierges consacrées sont environ 600 célibataires en France (et 4 000 environ dans le monde), comme Pascale Caux, à porter cette vocation. Ni laïques, ni religieuses, les vierges consacrées conjuguent vie de prière et vie active, dans la société civile. Ces femmes sont consacrées, tout en vivant dans le monde. Il s’agit d’un ordre ancien, pour lequel on assiste à un renouveau, ces dernières années. Pascale Caux sera la septième vierge consacrée en Haute-Loire. Pour elle, cet engagement dans le célibat est un signe visible de l’Eglise, épouse du Christ. Depuis des années elle chemine dans un désir de consécration à Jésus. Pascale Caux travaille, elle est engagée dans sa paroisse, pour la pastorale du tourisme et la liturgie. Elle est également proche des frères de la communauté de St Jean. « Etre vierge consacrée, aujourd’hui, c’est un engagement fort : on revient à la source de cette rencontre intime avec Jésus, en cœur à cœur. On ne fait pas forcément de grandes choses dans l’Eglise, mais ce lien intime et personnel, cette proximité avec le cœur du cœur du Christ, est pour moi la plus belle des vocations. »

Journée mondiale de prière pour les vocations

Chaque année, la Journée Mondiale de prière pour les Vocations, proposée par l’Eglise catholique, est célébrée le 4ème dimanche de Pâques. Ce sera donc le 12 mai cette année. C’est une journée d’invitation à la réflexion : quand on parle de « vocation », on parle de ce qui touche l’être humain au plus intime de sa liberté. C’est aussi une journée d’invitation à la prière : pour qu’une liberté humaine découvre son chemin, elle a besoin d’être éclairée et stimulée. C’est le rôle du Saint esprit. Chaque année, le pape publie un texte. « Le courage de risquer pour la promesse de Dieu », est le message du pape François pour la 56e Journée mondiale de prière pour les vocations.

Pour en savoir plus sur la vie consacrée dans le diocèse du Puy, voir le numéro d’Eglise en Haute-Loire n°24 (février 2019).